Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 16:21

938062c8"22 juin _ 22 juillet

 


Elément : l'eau. Planète : la lune.
Qualités : esprit de famille, discrétion, générosité.
Défauts : passivité, nombrilisme, inquiétude.

L'amour des siens

 Qui dit Cancer dit famille. L'affaire est entendue : le Cancer aime les tribus, les clans, les smalas.

 Sa mère est une sainte, son père un sage, et il voit d'autant moins comment rompre le cordon ombilical que celui-ci le relie à une bonne centaine d'ascendants, descendants et autres collatéraux.

 Même orphelin, célibataire et sans enfants, le Cancer pense toujours à la première personne du pluriel. Entre-t-il dans une maison qu'il se demande si son futur conjoint aimerait y habiter. Un joli minois l'aborde dans la rue, la minute d'après il pense déjà à l'épouser. Et s'il achète dans la foulée un billet de train, le voilà qui exige sur-le-champ la réduction couple.

 Professionnellement, c'est le même tonneau : quelles que soient les relations dans lesquelles il se trouve pris, le cancer cherche à reproduire son schéma familial. Employé, il joue au fils modèle. Patron, il devient paternaliste. Navigateur solitaire, il triche et embarque avec lui deux passagers clandestins, histoire de reproduire en mer le schéma oedipien.

 La commission Katznbach concluait son enquête sur le crime organisé en notant que 91% des membres de la Mafia sont Cancer et que, vu la fascination qu'exerce sur eux l'expression de "famille" utilisée couramment pour désigner ce regroupement scélérat, celle-ci doit être bannie du vocabulaire courant si l'on veut avoir la moindre chance de voir des repentis s'en séparer.

 La liste de Cancer connu est sans équivoque : Saint-Exupéry, Frédéric Dard, Pierre Perret, Nelson Rockfeller... Vous cherchez un ami, choisissez un Cancer : le plus généreux des signes du zodiaque est aussi le plus fidèle.

 Il vous prêtera sa voiture, les clés de son appartement, gardera vos enfants, sortira votre chien.

 Il vous écoutera vous plaindre, recueillera vos confidences, vous fournira à la demande conseils, cautions ou alibis.

 Vous le réveillerez la nuit pour des broutilles. Il lavera votre linge, fera votre valise, se lèvera à l'aube pour vous accompagner à un examen, sera même prêt à le passer à votre place.

 Bref, de tous les amis que vous aurez dans votre vie, ce sera le meilleur. Mais pas forcément le plus endurant...

L'angoisse au quotidien

 Le Cancer est un anxieux.

 Ne se berçant d'aucune illusion sur la nature humaine, il s'attend au pire et, quand le pire n'arrive pas, il s'inquiète.

 A-t-il un projet qui lui tient à coeur ? Parvient-il à ses fins ? Es-il enfin heureux ? Le Cancer se tourmente aussitôt : "Qu'est-ce que cela cache ?"

 A ses yeux, la joie est la fausse accalmie du chagrin.
 
Compagnons de route des antidépresseurs, le Cancer s'angoisse avec entrain, trouvant dans l'ouragan bien plus de réconfort que dans la bonace.

 Croyant désarmer son malheur, le Cancer le fabrique. Ce fut le cas de la princesse Diana, qui était né un 1er juillet...

Un travailleur hors-pair

 Le Cancer marche de biais comme l'animal qui le représente. Les affrontements, les tensions ? Merci pour lui.

 Alors épargnez au Cancer tout stress, préservez-le des conflits, respectez son rythme, accordez-lui des pauses, excusez ses absences, exemptez-le des réunions, revoyez à la baisse vos exigences, ne lui fixez d'ailleurs aucun objectif, faites-lui grâce des bilans, rapports et autres synthèses, acceptez que son bureau soit une pouponnière et sa vie un cocon. Bref, comportez-vous en adulte responsable et non en despote capricieux - le Cancer vous donnera entièrement satisfaction

Cancer deuxième langue

 Champion toutes catégories des diminutifs, le Cancer fabrique progressivement un parler local. Il en résulte de sérieux problèmes de communication aux postes éminents qu'il lui arrive d'occuper. Oui parce qu'il est difficile à un président ou à un souverain de baragouiner ses discours dans un sabir enfantin, comme le Cancer ne peut plus s'empêcher de le faire après un certain âge.

 Le culte du passé

 Le Cancer vit souvent le présent comme une fatalité et, pourvu d'une mémoire exceptionnelle, se raccroche au passé.

 Mélancolique et rêveur, il aimerait se retirer du monde et, dans l'attente, s'en protège.

 Les natifs du Cancer ont un don que quelques-uns seulement savent utiliser : leur intuition.

 Habitués à descendre en eux-mêmes à des profondeurs que l'esprit ne visite pas, percevant plus rapidement et plus intensément que n'importe quel autre signe ce qui se joue au coeur du vivant, ils peuvent entrer en sympathie avec ce qu'il y a d'inexprimable dans l'être.

 Ce que Balzac appelait le "divin coup d'oeil" leur permet d'accéder en un instant là ou des jours de cogitation laborieuse permettraient tout juste à un Sagittaire ou à une Balance de se hisser. Cette singulière clairvoyance, qui s'apparente au flair chez l'animal, permet au Cancer de résonner du bruit du monde, de communier avec la nature, de vivre en symbiose avec son entourage.

 Mais gare à celui ou à celle qui devient la proie de sa perspicacité ! Rien ne lui échappe, ce qu'il veut regarder, il le voit, ce qu'il veut savoir, il l'apprend, ce qu'il veut posséder, il s'en empare.

 Salvador dali est l'exemple même d'un Cancer paresseux et sans talent mais doué d'un pouvoir médiumnique hors du commun. Devenu ami à l'adolescence avec un jeune Catalan, née comme lui en 1904 et dont le hasard voulut qu'il fut son homonyme exact (le jeune Catalan s'appelait en effet Salvador Dali), celui qui se vantait d'être "le peintre le plus célèbre du monde" se contenta toute sa vie de reproduire les visions de son petit camarade.

 Comme il finit par le reconnaître dans sa Vie secrète : "Toute la journée, assis devant mon chevalet, je fixais ma toile comme un médium pour en voir surgir les éléments de l'imagination de Salvador. Quand les images se situaient très exactement dans le tableau, je les peignais à chaud, immédiatement."

 Vampirisation artistique qui est loin d'être unique, puisqu'on sait aujourd'hui que l'oeuvre ô combien controversée du Cancer William Shakespeare a été écrite par un parfait inconnu, qui eut simplement le malheur de naître deux mois plus tôt, jour pour jour et de porter le même nom.

Un coupable en or

 Le Cancer ne veut rien devoir à personne.

 Honorer ses factures est sa prière du matin.
 
Chaque dette est une dette d'honneur, il voudrait s'en acquitter avant de l'avoir contractée. En réalité, tout se passe comme s'il avait le sentiment de ne jamais pouvoir solder son compte.

 Quelle faute a-t-il commise pour se penser ainsi en débiteur perpétuel ? Cette dette inextinguible est-elle le prix qu'il accepte de payer pour un crime, inconnu de tous, mais dont sa conscience n'est pas près de le soulager ? En tout cas, même quand vous pensez avoir tort en l'accablant de reproches injustifiés, n'hésitez pas ! Lui sait que vous avez raison.

Un malade imaginaire

Le Cancer veille sur lui-même comme la prunelle de ses yeux. Au moindre bobo, il consulte. Ses proches d'abord, qu'il bassine. Les médecins ensuite, qu'il enrichit. Pour un mal de dos, Jacques Delors renonça à l'Elisée !

Baiser comme des bêtes !

En amour, le Cancer est un idéaliste. C'est un être caressant, qui fuit le flirt et l'aventure d'un soir. Loin des plaisirs frivoles, il veut s'engager, pas s'ébattre. D'aucuns papillonnent, lui s'enracine.

Sentimental, romantique, il a besoin de tendresseplus que de volupté. Aussi est-ce sans surprise que l'on doit à un jeune Cancer l'un des slogans les plus réussis de Mai 68 : "Baiser comme des bêtes". Contrairement à l'apparence, ce mot d'ordre ne prône nullement le déchaînement des sens. Il fait au contraire l'apologie de ce qu'il y a de plus réglé dans le monde animal : le rapport à l'autre sexe.

Le Cancer le sait et l'admire, s'il existe des êtres sexuellement corrects, ce sont bien nos amis les bêtes. Du pigeon à l'éléphant, chacun trouve sa chacune, sans s'emmêler les pinceaux, sans dépravation ni relâchement des moeurs, et surtout en ne passant que le strict temps nécessaire à l'accomplissement de l'acte.

 Bref, "Baiser comme des bêtes", c'était pour notre Cancer de Mai 68 s'approcher au plus près d'une sexualité standard. On doit à la vérité d'ajouter que ce slogan, peint en lettres majuscules sur l'un des murs de la Sorbonne, fut très mal interprété à l'époque. Comme quoi...

A l'ombre des numéros 1

 Le Cancer est un être discret, doué pour joué les seconds rôles. Éminence grise ou faire-valoir, il ressemble en cela à la Lune, sa "planète" qui se contente de refléter la lumière du soleil.

 Jusqu'au jour où elle l'éclipse.

Et maintenant ?

 Lisez en priorité les articles écrits sur les quatre autres signes : votre signe inverse - ses points forts sont vos points faibles et ses points faibles sont vos points forts ; votre signe opposé, c'est à dire celui qui fait face au vôtre sur l'axe du zodiaque et dont le symbolisme lui est complémentaire; et enfin vos deux signes affinitaires, dont la sympathie et la complicité vous seront précieuses.


Cancer
Signe inverse : le Sagittaire
Signe opposé : le Capricorne
Signes affinitaires : le Poissons  et le Scorpion 

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis IGLESIAS - dans Astrologie

Livre d'or

Première affiche

 

  "MA MAMIE M'A DIT"  

Spectacle nostalgique 

 

"On nous avait promis la magie, promesse tenue : un spectacle plein de féérie de souvenirs où chacun se retrouvait. Une belle énergie. Les résidents ont adoré. Merci." Marie ("La Clairière de Luci" - Bordeaux)
 
"Formidable ! Nous sommes tous remontés dans le temps, nous avons vingt ans, on a ri, on a presque pleuré et surtout on a chanté. Merci." Cathy (Arles)
 
"Un véritable petit chef d'oeuvre" ; "La légion d'honneur pour la créativité" "Un véritable artiste" ; "Après-midi formidable" ; "Absolument parfait" ; "Une rétrospective originale" ; "Un très bon moment d'évasion". Propos recueillis à la résidence Emera d'Angoulême  
 
"Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux... C'était magnifique. Nous avons revu toute notre jeunesse et notre enfance. Et c'est beau de redevenir jeune dans l'ambiance d'autrefois." Aimée et Janine
 
"Les chansons, les réclames et les anecdotes ont transporté les résidents dans leur enfance. Une après-midi de nostalgie mais aussi de chansons et de rires. Merci encore pour ce magnifique spectacle." Sandrine
 
"Spectacle complet, tellement agréable et thérapeutique pour nos personnes âgées, encore félicitations !" Docteur Souque
 
"Un choix extraordinaire de chansons, des moments magiques, des photos magnifiques, vous nous avez mis de la joie dans le coeur. Et retrouver sa jeunesse avec tous ces souvenirs, ça fait plaisir et j'espère que vous reviendrez nous voir." Mme Lorenzi (Juan-Les-Pins)
 
"Pour ma fête, par un pur hasard je me suis retrouvé dans un club de personnes âgées où j'ai pu assister à votre spectacle sur le passé. Cela m'a rappelé mes grands-parents et mes parents et c'était vraiment un moment magique." Josette, La Roque d'Antheron
 
"Bravo bravo bravo Regis, c'est le meilleur spectacle que j'ai vu depuis que je fais le métier d'animatrice." Bénédicte La Salette-Montval (Marseille)
 
"Je n'imaginais pas lorsque je vous ai accordé un rendez-vous que vous enchanteriez pendant 1 h 1/4 les personnes âgées d'une telle façon. Merci pour votre prestation qui a fait revivre les moments publicitaires, évènementiels et musicaux de leurs vies." Michelle, CCAS de Toulouse
 
"Un super voyage dans le temps pour le plus grand plaisir des résidents. Merci à Régis pour cette magie et à bientôt." Brigitte (Lunel)
 
"Enfin un retour à notre "époque". Quel bonheur, que de souvenirs, quelle belle époque ou l'amitié était de mise. Merci pour cette très belle après-midi, on s'est régalé avec ce très très beau spectacle". Danielle (Mirandol)
 
"Super - divinement bien -  tout le monde était enchanté même que M. Benaben a dit : "Vous nous avez donné l'envie de revivre notre vie"." Sylvie (Sainte Barthe)
 
"Un grand merci pour ce bon moment et je crois, je suis sûre, qu'il a été partagé par mon mari." Mme Delbreil
 
"Une féérie de l'instant." Christian
 
"Beaucoup d'émotion dans ce spectacle plein de chaleur et d'humanité." Sylvie
 
"Une soirée inoubliable. Continuez à nous émerveiller et faites un long chemin." Claude
 
"Le meilleur spectacle que j'ai jamais vu. De loin." Tonton Kiko
 
"C'est bien simple, je n'ai plus de Rimmel !" Claudine (seconde femme de Tonton Kiko)
 
"A ma grande surprise, j'ai versé ma larme. Tu as atteint mon coeur. Bravo pour ces sentiments, ces émotions fortes, j'ai eu des frissons par moment." Ta couse Céline
 
"Redge, encore un bon moment passé en ta présence. On était venu plus pour toi que pour le spectacle, mais quelle agréable surprise ! On est fier de toi, continues d'oser, de vivre !" Pascale
 
"J'avais froid, un peu hagard, l'humeur moribonde et puis voilà, il y a toi avec toute ta générosité, l'intérêt, l'affection que tu as toujours su apporter aux autres, à moi aussi et Dieu sait si tu m'as rendu la vie belle depuis qu'on se connaît comme tu as su le faire une fois de plus." Jérôme
 
"Ce spectacle est nul à chier et je pèse mes mots." Gérard
 
memoria.viva@live.fr

Ma Mamie m'a dit...

Madka Regis 3-copie-1

 

COLLECTION "COMEDIE"

Mamie est sur Tweeter

Mamie n'a jamais été Zlatanée !

Mamie doit travailler plus pour gagner plus

Mamie, tu l'aimes ou tu la quittes

"Casse-toi pauvre Régis !"

Papi a été pris pour un Rom

Mamie est sur Facebook

Papi est sur Meetic

Il y a quelqu'un dans le ventre de Mamie

Mamie n'a pas la grippe A

La petite maison close dans la prairie

 

COLLECTION "THRILLER"

Landru a invité Mamie à la campagne...

Sacco et Vanzetti

Mamie a rendez-vous chez le docteur Petiot

La Gestapo française

Hiroshima

 

COLLECTION "SAGA"

Les Windsor

Mamie et les cigares du pharaon

Champollion, l'homme qui fit parler l'Egypte

Mamie à Tombouctou

 

COLLECTION "LES CHOSES DE MAMIE"

Mamie boit dans un verre Duralex

Le cadeau Bonux

Le bol de chocolat chaud

Super Cocotte

Mamie ne mange que des cachous Lajaunie

 

COLLECTION "COUP DE COEUR"

Mamie la gauloise

Mamie roule en DS

Mamie ne rate jamais un apéro

Mamie et le trésor de Rackham le Rouge

 

COLLECTION "DECOUVERTE"

Mamie va au bal

La fête de la Rosière

Mamie au music-hall

Mamie au Salon de l'auto

 

COLLECTION "SUR LA ROUTE DE MAMIE"

Quand Papi rencontre Mamie

Un Papi et une Mamie

Mamie fait de la résistance

Mamie au cimetière

24 heures dans la vie de Mamie

 

COLLECTION "MAMIE EXPLORE LE TEMPS"

Jaurès

Mamie embarque sur le Potemkine

Mamie et les poilus

Auschwitz

 

COLLECTION "FRISSONS"

Le regard de Guynemer

Mr et Mme Blériot

Lindbergh décroche la timbale

Nobile prend des risques

 

COLLECTION "MAMIE EN BALLADE"

Mamie chez les Bretons

Mamie voulait revoir sa Normandie !

La fouace Normande

La campagne, ça vous gagne...

Mamie à la salle des fêtes

Launaguet

La semaine bleue

Le monastère

 

COLLECTION "MAMIE AU TEMPS DES COURTISANES"

Lola Montès

Les lorettes

Mme M.

Napoléon III

Plonplon

La marquise de Païva

Mme de Pompadour

Générique de fin