Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 13:18

6e6c17f2"23 octobre  _  21 novembre

 


Élément : l'eau. Planète : Pluton.
Qualités : intransigeance, perspicacité, fermeté.
Défauts : prétention, perversité, occultisme.

Une amitié encombrante

 Cruel pour ses ennemis, le Scorpion est bienveillant et loyal avec ses amis. Encore faut-il pouvoir supporter le poids de son affection. Car le Scorpion réclame un don de soi, une fusion des consciences et des coeurs. En bon Scorpion, La Boétie s'amusait à soumettre l'amitié de Montaigne aux pires épreuves.

 Le réveillant brusquement en plein sommeil, il lui disait d'un ton suave : "Tu peux dormir tranquille, je suis ton ami." Puis le laissant s'endormir de nouveau, il l'aspergeait alors d'eau froide, lui soufflait au visage une haleine vineuse, l'étouffait sous un oreiller, lui charcutait le ventre avec un couteau : "Tu vois, même ces espiègleries ne sont pas de taille à nous fâcher l'un avec l'autre."

 Un jour au parlement de Bordeaux, alors que Montaigne commençait à lire une importante communication, La Boétie fit irruption devant l'assemblée tel un forçat évadé du bagne et donna à Montaigne une lourde malle. Montaigne surpris demanda : "Ami, pourquoi apportes-tu ce bagage ?" Une immense déception se lut alors sur le visage de la Boétie : "Tu vois Michel, nous n'avons pas la même conception de l'amitié.

 Un véritable ami, lui, m'aurait demandé : où veux-tu que je cache le corps ?"

De la ruse considérée comme un art

 De la ruse, Lautréamont disait que c'est "le plus bel instrument des hommes de génie". En tout cas c'est l'arme la plus acérée du Scorpion. Mais parfois, son apparence le trahit. Une chance.

 Un visage de fouine, qui s'amincit en triangle jusqu'au menton, une moustache effilée, une barbichette noire, le voilà semblable au shérif de Nottingham dont nous savons, grâce à Robin des Bois, repérer la fourberie au premier coup d'oeil.

 Dès 1905, Trotski remarquait que la plupart de ceux qui complotaient dans les rangs révolutionnaires pour renverser le pouvoir tsariste étaient des Scorpions !

 Et cinquante ans plus tard, l'une des rares statistiques fiables dont nous disposons sur les services soviétiques montre que leurs rangs comptaient alors pas moins de 90% de Scorpions ! Oui, ça fout les jetons.

Le Scorpion a-t-il un sixième sens

 Le Scorpion affectionne les mystères. Il aime déambuler dans les châteaux, se faufiler entre les tombes des cimetières. Même quand il ne croit en rien, il est mystique. Devant l'insolite, il se vit non comme un intrus, mais comme un complice. Il répondrait aux fantômes s'ils s'adressaient à lui.

A-t-il un sixième sens ? Peut-être.

 En tout cas, question énigme, il a toujours une longueur d'avance. J'ai connu un Scorpion qui, chaque soir, proposait à ses enfants un rébus et n'acceptait de les nourrir qu'une fois la réponse donnée. Sur les huit bambins, sept moururent de faim avant l'âge de dix ans.

 Pour conjurer le mauvais oeil, il se débarrassa du huitième en le clouant sur sa porte telle une chauve-souris, puis, n'ayant plus personne avec qui jouer aux devinettes, il se dénonça lui-même à la police dans une lettre écrite sous forme de charade.

Omniscience

 Le principal mérite du Scorpion, c'est sa clairvoyance. Il sait tout de vous avant même que vous ayez ouvert la bouche. C'est son truc, le Scorpion va au fond de l'être et s'en empare.

 A ce propos, quelques années après sa mort, une astrologue de renom se vanta d'avoir conseillé François Mitterrand. Ses proches s'indignèrent à juste titre. Pourquoi diable l'ancien président de la République qui avait pris la peine de naître un 26 octobre dans le seul but d'être Scorpion, aurait-il consulté les augures ?

Sexualité guerrière

 La sexualité du Scorpion a deux caractéristiques : elle est précoce et guerrière.

 Dés les premiers temps de la vie, alors que ses petits camarades jouent encore aux billes, lui peuple déjà sa solitude de fantasmes propres à enflammer un bataillon de parachutistes.Bien avant la puberté, il sent monter en lui des profondeurs de son corps une sève généreuse qui le tourmente et l'aiguillonne.

 Quand arrive le printemps, il est fin prêt. Il erre alors à la recherche du plaisir, la volupté fait bégayer son âme, il chavire sur les eaux démontées du désir et à l'heure des premiers baisers de l'adolescence, son pucelage court dans les champs depuis belle lurette.

 Le Scorpion est-il débauché ? Oui. Il ne dit jamais de celui ou celle qui a partagé sa couche "je l'ai aimé", mais "je l'ai eu." Tout un symbole. Son lit est une arène, un champ de bataille, on en sort vainqueur ou vaincu.

 Cela dit, chacun est libre de partager les ébats d'un Scorpion. Il faut simplement apprécier les embuscades, les offensives, les contre-attaques, les sièges, les volte-face, les bombardements, passer sans trêve de l'amour à la colère, de la colère à l'indifférence, de l'indifférence à la haine, et n'escompter aucun armistice jusqu'à l'issue finale. Voila bien le Scorpion qui n'est pas à une contradiction près ! Sans répit, jour et nuit, il souffle le chaud et le froid, mais vomit les tièdes.

Triomphe du narcissisme

 Le Scorpion se tient pour un être exceptionnel. Personne ne lui est supérieur.

 Aussi préférerait-il, comme César, être premier dans son village, que second à Rome. Enfin, tout bien réfléchi, il préférerait quand même être premier à Rome.

Perversité et jouissance

 Le sujet fâche, je le comprends, mais je ne peux éviter de l'aborder. Le Scorpion est plus que tortueux, il est pervers.

 Le pervers jouit contre vents et marées. Rien ne l'arrête, il connaît sa cible, il la vise. Sadique ? Voyeuriste ? Incendiaire ? Nécrophile. Un peu de tout ça mais peu importe la voie choisie, il réussit toujours à soutirer son petit bénéf.

 Et ne l'imaginez pas sous les traits d'un maître. Même dominé, même asservi, il s'en sort, semblable au masochiste qui abandonne toute prétention, sans renoncer pour autant à jouir.

 Giflez un Scorpion, enchaînez-le, n'ayez à son égard aucune tendresse, aucune pitié. C'est encore lui qui tirera son épingle du jeu. A la fin de l'épreuve, comme Cyrano de Bergerac à Roxane, qui s'accusait d'avoir fait son malheur, vous l'entendrez ricaner : "Merci, c'est ce que je voulais."

Un signe magnétique

 Regardez un Scorpion dans les yeux. Essayez de fixer son regard qui court comme un chat sur la braise. Si vous y parvenez, un frisson d'effroi vous empoignera au creux des reins.

 Ceux qui ont connu Dostoïevski ou Coluche parlent tous de cette prunelle noire qui les épinglait comme un papillon sur une plaque de liège.

 Etrange charisme dont les natifs de ce signe usèrent pour le meilleur (Claude Monet, Petula Clark, Pierre Tchernia), ou pour le pire (Goebels, Jean-Pierre Soisson, Jacques Faizant), mais qui prouve dans tous les cas que cette influence pénétrante et dominatrice qu'on appelle le magnétisme est une réalité. Même s'il ne connaît rien à l'hypnose, le Scorpion a un pouvoir hypnotique.

Derrière le masque

 Peu versé dans la distribution des caresses, le Scorpion passe pour cassant, autoritaire, voire despotique.

 N'exagérons pas. Même s'il affectionne d'utiliser le nous de majesté ou, comme Alain Delon, la troisième de suffisance, je dirai que le Scorpion est plus impérieux que tyrannique, plus caustique qu'agressif, plus réservé qu'insensible, et que derrière sa rigidité de façade se cache la sensibilité exacerbée d'une rosière.

 Le général de Gaulle, par exemple, impressionnait par sa raideur toute militaire. Mitraillé dans sa voiture par les factieux du Petit-Clamart, ce courageux Scorpion refusa de baisser la tête pour se protéger des balles, exactement comme il avait refusé de le faire à la Libération de Paris, devant les snipers qui canardaient la foule sur le parvis de Notre-Dame.

 La France, à laquelle il s'identifiait, ne se couche pas, même sous le feu de l'ennemi. Et puis, il faut dire ce qui est : un Scorpion n'a jamais les chocottes !

 Mais Alain Peyreffie, qui a bien connu le Général, raconte que c'est ce même Monsieur la Froideur qui, passionné par les jeux télévisés d'Interville, s'effondrait en larmes sur la moquette de sa chambre, chaque fois que l'équipe chère à son coeur perdait un point. Comme quoi...

Histoire d'argent

 Entre le Scorpion et l'argent, c'est une affaire qui roule. Aucun des deux ne doute de l'affection que l'autre lui porte. Avec le Scorpion, l'argent ne rouille pas dans les coffres : il circule pour les besoins de sa cause, lui apportant pouvoir et entregent. Le risque, on le pressent, est la malhônneteté. Pour un Albert Camus ou un Bernard Kouchner, combien de flambeurs et d'aigrefins ?

 Le trafic de la Légion d'honneur, le scandale de Panama ou celui des piastres, l'affaire des avions renifleurs, des abattoirs de la Villette ou de la Garantie foncière, les scandales Urba ou Elf... Les jeunes générations n'ont pas en mémoire l'indignation que chacune de ces filouteries souleva dans le pays. Ce qu'elles savent encore moins, c'est le nombre de Scorpion chaque fois compromis.

Une résistance à toute épreuve

 Avec le Taureau, le Scorpion est le plus résistant des signes du zodiaque. Dire de lui, comme le font certains astrologues, qu'il est increvable est néanmoins excessif. Il est parfois fatigué, malade et même s'il ne s'en aperçoit que quelques jours après son enterrement, il lui arrive de mourir.

Et maintenant ?

 Lisez en priorité les articles écrits sur les quatre autres signes : votre signe inverse - ses points forts sont vos points faibles et ses points faibles sont vos points forts ; votre signe opposé, c'est à dire celui qui fait face au vôtre sur l'axe du zodiaque et dont le symbolisme lui est complémentaire; et enfin vos deux signes affinitaires, dont la sympathie et la complicité vous seront précieuses.


Scorpion
Signe inverse : le Lion
Signe opposé : le Taureau
Signes affinitaires : le Cancer  et le Poissons  

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis IGLESIAS - dans Astrologie

Livre d'or

Première affiche

 

  "MA MAMIE M'A DIT"  

Spectacle nostalgique 

 

"On nous avait promis la magie, promesse tenue : un spectacle plein de féérie de souvenirs où chacun se retrouvait. Une belle énergie. Les résidents ont adoré. Merci." Marie ("La Clairière de Luci" - Bordeaux)
 
"Formidable ! Nous sommes tous remontés dans le temps, nous avons vingt ans, on a ri, on a presque pleuré et surtout on a chanté. Merci." Cathy (Arles)
 
"Un véritable petit chef d'oeuvre" ; "La légion d'honneur pour la créativité" "Un véritable artiste" ; "Après-midi formidable" ; "Absolument parfait" ; "Une rétrospective originale" ; "Un très bon moment d'évasion". Propos recueillis à la résidence Emera d'Angoulême  
 
"Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux... C'était magnifique. Nous avons revu toute notre jeunesse et notre enfance. Et c'est beau de redevenir jeune dans l'ambiance d'autrefois." Aimée et Janine
 
"Les chansons, les réclames et les anecdotes ont transporté les résidents dans leur enfance. Une après-midi de nostalgie mais aussi de chansons et de rires. Merci encore pour ce magnifique spectacle." Sandrine
 
"Spectacle complet, tellement agréable et thérapeutique pour nos personnes âgées, encore félicitations !" Docteur Souque
 
"Un choix extraordinaire de chansons, des moments magiques, des photos magnifiques, vous nous avez mis de la joie dans le coeur. Et retrouver sa jeunesse avec tous ces souvenirs, ça fait plaisir et j'espère que vous reviendrez nous voir." Mme Lorenzi (Juan-Les-Pins)
 
"Pour ma fête, par un pur hasard je me suis retrouvé dans un club de personnes âgées où j'ai pu assister à votre spectacle sur le passé. Cela m'a rappelé mes grands-parents et mes parents et c'était vraiment un moment magique." Josette, La Roque d'Antheron
 
"Bravo bravo bravo Regis, c'est le meilleur spectacle que j'ai vu depuis que je fais le métier d'animatrice." Bénédicte La Salette-Montval (Marseille)
 
"Je n'imaginais pas lorsque je vous ai accordé un rendez-vous que vous enchanteriez pendant 1 h 1/4 les personnes âgées d'une telle façon. Merci pour votre prestation qui a fait revivre les moments publicitaires, évènementiels et musicaux de leurs vies." Michelle, CCAS de Toulouse
 
"Un super voyage dans le temps pour le plus grand plaisir des résidents. Merci à Régis pour cette magie et à bientôt." Brigitte (Lunel)
 
"Enfin un retour à notre "époque". Quel bonheur, que de souvenirs, quelle belle époque ou l'amitié était de mise. Merci pour cette très belle après-midi, on s'est régalé avec ce très très beau spectacle". Danielle (Mirandol)
 
"Super - divinement bien -  tout le monde était enchanté même que M. Benaben a dit : "Vous nous avez donné l'envie de revivre notre vie"." Sylvie (Sainte Barthe)
 
"Un grand merci pour ce bon moment et je crois, je suis sûre, qu'il a été partagé par mon mari." Mme Delbreil
 
"Une féérie de l'instant." Christian
 
"Beaucoup d'émotion dans ce spectacle plein de chaleur et d'humanité." Sylvie
 
"Une soirée inoubliable. Continuez à nous émerveiller et faites un long chemin." Claude
 
"Le meilleur spectacle que j'ai jamais vu. De loin." Tonton Kiko
 
"C'est bien simple, je n'ai plus de Rimmel !" Claudine (seconde femme de Tonton Kiko)
 
"A ma grande surprise, j'ai versé ma larme. Tu as atteint mon coeur. Bravo pour ces sentiments, ces émotions fortes, j'ai eu des frissons par moment." Ta couse Céline
 
"Redge, encore un bon moment passé en ta présence. On était venu plus pour toi que pour le spectacle, mais quelle agréable surprise ! On est fier de toi, continues d'oser, de vivre !" Pascale
 
"J'avais froid, un peu hagard, l'humeur moribonde et puis voilà, il y a toi avec toute ta générosité, l'intérêt, l'affection que tu as toujours su apporter aux autres, à moi aussi et Dieu sait si tu m'as rendu la vie belle depuis qu'on se connaît comme tu as su le faire une fois de plus." Jérôme
 
"Ce spectacle est nul à chier et je pèse mes mots." Gérard
 
memoria.viva@live.fr

Ma Mamie m'a dit...

Madka Regis 3-copie-1

 

COLLECTION "COMEDIE"

Mamie est sur Tweeter

Mamie n'a jamais été Zlatanée !

Mamie doit travailler plus pour gagner plus

Mamie, tu l'aimes ou tu la quittes

"Casse-toi pauvre Régis !"

Papi a été pris pour un Rom

Mamie est sur Facebook

Papi est sur Meetic

Il y a quelqu'un dans le ventre de Mamie

Mamie n'a pas la grippe A

La petite maison close dans la prairie

 

COLLECTION "THRILLER"

Landru a invité Mamie à la campagne...

Sacco et Vanzetti

Mamie a rendez-vous chez le docteur Petiot

La Gestapo française

Hiroshima

 

COLLECTION "SAGA"

Les Windsor

Mamie et les cigares du pharaon

Champollion, l'homme qui fit parler l'Egypte

Mamie à Tombouctou

 

COLLECTION "LES CHOSES DE MAMIE"

Mamie boit dans un verre Duralex

Le cadeau Bonux

Le bol de chocolat chaud

Super Cocotte

Mamie ne mange que des cachous Lajaunie

 

COLLECTION "COUP DE COEUR"

Mamie la gauloise

Mamie roule en DS

Mamie ne rate jamais un apéro

Mamie et le trésor de Rackham le Rouge

 

COLLECTION "DECOUVERTE"

Mamie va au bal

La fête de la Rosière

Mamie au music-hall

Mamie au Salon de l'auto

 

COLLECTION "SUR LA ROUTE DE MAMIE"

Quand Papi rencontre Mamie

Un Papi et une Mamie

Mamie fait de la résistance

Mamie au cimetière

24 heures dans la vie de Mamie

 

COLLECTION "MAMIE EXPLORE LE TEMPS"

Jaurès

Mamie embarque sur le Potemkine

Mamie et les poilus

Auschwitz

 

COLLECTION "FRISSONS"

Le regard de Guynemer

Mr et Mme Blériot

Lindbergh décroche la timbale

Nobile prend des risques

 

COLLECTION "MAMIE EN BALLADE"

Mamie chez les Bretons

Mamie voulait revoir sa Normandie !

La fouace Normande

La campagne, ça vous gagne...

Mamie à la salle des fêtes

Launaguet

La semaine bleue

Le monastère

 

COLLECTION "MAMIE AU TEMPS DES COURTISANES"

Lola Montès

Les lorettes

Mme M.

Napoléon III

Plonplon

La marquise de Païva

Mme de Pompadour

Générique de fin