Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 22:40

journal"Le supermarché.


 Au supermarché, les acheteurs découvrent de nouvelles règles. Les rayons regorgent de produits variés et l'abondance de choix tourne la tête. Les chariots se remplissent de viande, de poisson et de lait. Dans les premiers établissements, la cliente est encore souvent servie en personne par un employé. Au fil du temps, chacun apprendra à se servir soi-même.

 

Mais au début, cliente et clients doivent apprendre à se servir eux-mêmes (ce qu'ils ne souhaitent pas toujours) et à conduire un caddie (ce qui les impressionne) : quelle aventure !


"Un frigidaire, un jolie scooter, un atomixer et du Dunlopillo, une cuisinière avec un four en verre, des tats de couverts et des pelles à gâteaux. Une tourniquette pour faire la vinaigrette, un bel aérateur pour chasse les odeurs, des draps qui chauffent, un pistolet à gaufres, un avion pour deux et nous serons heureux" raille Boris Vian dans sa complainte du progrès.


 Il faut aussi penser aux loisirs : les magasins regorgent d'électrophones, qui remplacent le vieux pick-up, transistors, appareils photos, caméras, projecteurs sont autant d'objets de tentation mais c'est surtout la télévision qui fait son entrée en force : de 37 000 récepteurs recensés en 50, on passe à 1 368 145 à la fin de la décennie ! Le couronnement de sa gracieuse majesté la reine Elizabeth d'Angleterre et un animateur de l'unique chaîne française, Léon Zitrone, est passé par là.

 Bien entendu le progrès concerne aussi les hommes avec l'automobile. Les premières voitures populaires connaissent un succès considérable. Certes, il ne s'agit pas de Cadillac Eldorado mais tout de même.

  Peugeot d'abord avec la 203, la 403 ensuite puis la Simca se met au diapason avec : les Vedettes, Versailles, Régence et Trianon. Et Renault lance la Dauphine et la Frégate tandis que Citroën se risque à nouveau dans l'innovation avec la DS 19. "Elle a dix ans d'avance", clame la publicité. Un soir, papi est rentré à la maison avec la fameuse DS 19. Il avait un quart d'heure de retard et dix ans d'avance donc. Du coup, Mamie l'a pardonné.


OMO (Old Mother Owl - la vieille mère hibou) est la première lessive de synthèse, dont la sortie en 52 éliminera rapidement les poudres de savon classiques.

 

 Mais revenons à nos moutons, le chariot de supermarché est devenu un objet culte de notre vie quotidienne. Tout à commencé en 1934 où Raymond Joseph, patron d'un atelier qui fabriques des paniers à salade, fait un voyage aux Etats-Unis. Son rêve de toujours. A Chicago, il s'aperçoit que les clients des épiceries cessent d'attraper les articles en rayon, lorsque leur panier à provisions s'alourdit au bout du bras.

 De retour en France, il dépose le premier brevet de chariot pour libre-service qu'il nomme caddie (caddie est une francisation du mot anglais caddy signifiant "commissionnaire"). Son entreprise va alors connaître une formidable expansion. Sous l'effet des Trente glorieuses et de la multiplication du niveau de vie des Français par cinq, la grande distribution va exploser.

 

 Notre caddie va payer un lourd tribut à ce train d'enfer ! Durant ses sept à huit ans de vie active, il porte plus de 10 000 fois son poids de marchandises et parcourt 4 000 km par an... Cet engin va aussi faire les frais d'un Français roi de la bricole, du système D ou de l'incivisme ! A la campagne, on le retrouve aligné dans les granges en cages à lapins. Au bord de la mer et des étangs, il sert de casier à huîtres ou à homards. Combien de caddies se sont faits charcuter pour finir en grills à marrons ou à escargots... 

 

 Ecoutez, c'est bien simple, ma Mamie n'a jamais mis un pied dans un supermarché, pourtant il y avait plein de caddie à la maison...

 

 

Collection "Mamie est sortie"

Au cimetière - Mamie à Plougastel -  Mamie part en vacances - Mamie à la foire aux bestiaux - Mamie à la fête de la Rosière - Le bal du 14 juillet - Au camping - Mamie au camping - Au Tour de France - Mamie au Salon de l'auto -  Mamie part en colo - Mamie à la poste - Mamie va à l'école - Mamie pique-nique ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis IGLESIAS - dans Ma Mamie m'a dit

Livre d'or

Première affiche

 

  "MA MAMIE M'A DIT"  

Spectacle nostalgique 

 

"On nous avait promis la magie, promesse tenue : un spectacle plein de féérie de souvenirs où chacun se retrouvait. Une belle énergie. Les résidents ont adoré. Merci." Marie ("La Clairière de Luci" - Bordeaux)
 
"Formidable ! Nous sommes tous remontés dans le temps, nous avons vingt ans, on a ri, on a presque pleuré et surtout on a chanté. Merci." Cathy (Arles)
 
"Un véritable petit chef d'oeuvre" ; "La légion d'honneur pour la créativité" "Un véritable artiste" ; "Après-midi formidable" ; "Absolument parfait" ; "Une rétrospective originale" ; "Un très bon moment d'évasion". Propos recueillis à la résidence Emera d'Angoulême  
 
"Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux... C'était magnifique. Nous avons revu toute notre jeunesse et notre enfance. Et c'est beau de redevenir jeune dans l'ambiance d'autrefois." Aimée et Janine
 
"Les chansons, les réclames et les anecdotes ont transporté les résidents dans leur enfance. Une après-midi de nostalgie mais aussi de chansons et de rires. Merci encore pour ce magnifique spectacle." Sandrine
 
"Spectacle complet, tellement agréable et thérapeutique pour nos personnes âgées, encore félicitations !" Docteur Souque
 
"Un choix extraordinaire de chansons, des moments magiques, des photos magnifiques, vous nous avez mis de la joie dans le coeur. Et retrouver sa jeunesse avec tous ces souvenirs, ça fait plaisir et j'espère que vous reviendrez nous voir." Mme Lorenzi (Juan-Les-Pins)
 
"Pour ma fête, par un pur hasard je me suis retrouvé dans un club de personnes âgées où j'ai pu assister à votre spectacle sur le passé. Cela m'a rappelé mes grands-parents et mes parents et c'était vraiment un moment magique." Josette, La Roque d'Antheron
 
"Bravo bravo bravo Regis, c'est le meilleur spectacle que j'ai vu depuis que je fais le métier d'animatrice." Bénédicte La Salette-Montval (Marseille)
 
"Je n'imaginais pas lorsque je vous ai accordé un rendez-vous que vous enchanteriez pendant 1 h 1/4 les personnes âgées d'une telle façon. Merci pour votre prestation qui a fait revivre les moments publicitaires, évènementiels et musicaux de leurs vies." Michelle, CCAS de Toulouse
 
"Un super voyage dans le temps pour le plus grand plaisir des résidents. Merci à Régis pour cette magie et à bientôt." Brigitte (Lunel)
 
"Enfin un retour à notre "époque". Quel bonheur, que de souvenirs, quelle belle époque ou l'amitié était de mise. Merci pour cette très belle après-midi, on s'est régalé avec ce très très beau spectacle". Danielle (Mirandol)
 
"Super - divinement bien -  tout le monde était enchanté même que M. Benaben a dit : "Vous nous avez donné l'envie de revivre notre vie"." Sylvie (Sainte Barthe)
 
"Un grand merci pour ce bon moment et je crois, je suis sûre, qu'il a été partagé par mon mari." Mme Delbreil
 
"Une féérie de l'instant." Christian
 
"Beaucoup d'émotion dans ce spectacle plein de chaleur et d'humanité." Sylvie
 
"Une soirée inoubliable. Continuez à nous émerveiller et faites un long chemin." Claude
 
"Le meilleur spectacle que j'ai jamais vu. De loin." Tonton Kiko
 
"C'est bien simple, je n'ai plus de Rimmel !" Claudine (seconde femme de Tonton Kiko)
 
"A ma grande surprise, j'ai versé ma larme. Tu as atteint mon coeur. Bravo pour ces sentiments, ces émotions fortes, j'ai eu des frissons par moment." Ta couse Céline
 
"Redge, encore un bon moment passé en ta présence. On était venu plus pour toi que pour le spectacle, mais quelle agréable surprise ! On est fier de toi, continues d'oser, de vivre !" Pascale
 
"J'avais froid, un peu hagard, l'humeur moribonde et puis voilà, il y a toi avec toute ta générosité, l'intérêt, l'affection que tu as toujours su apporter aux autres, à moi aussi et Dieu sait si tu m'as rendu la vie belle depuis qu'on se connaît comme tu as su le faire une fois de plus." Jérôme
 
"Ce spectacle est nul à chier et je pèse mes mots." Gérard
 
memoria.viva@live.fr

Ma Mamie m'a dit...

Madka Regis 3-copie-1

 

COLLECTION "COMEDIE"

Mamie est sur Tweeter

Mamie n'a jamais été Zlatanée !

Mamie doit travailler plus pour gagner plus

Mamie, tu l'aimes ou tu la quittes

"Casse-toi pauvre Régis !"

Papi a été pris pour un Rom

Mamie est sur Facebook

Papi est sur Meetic

Il y a quelqu'un dans le ventre de Mamie

Mamie n'a pas la grippe A

La petite maison close dans la prairie

 

COLLECTION "THRILLER"

Landru a invité Mamie à la campagne...

Sacco et Vanzetti

Mamie a rendez-vous chez le docteur Petiot

La Gestapo française

Hiroshima

 

COLLECTION "SAGA"

Les Windsor

Mamie et les cigares du pharaon

Champollion, l'homme qui fit parler l'Egypte

Mamie à Tombouctou

 

COLLECTION "LES CHOSES DE MAMIE"

Mamie boit dans un verre Duralex

Le cadeau Bonux

Le bol de chocolat chaud

Super Cocotte

Mamie ne mange que des cachous Lajaunie

 

COLLECTION "COUP DE COEUR"

Mamie la gauloise

Mamie roule en DS

Mamie ne rate jamais un apéro

Mamie et le trésor de Rackham le Rouge

 

COLLECTION "DECOUVERTE"

Mamie va au bal

La fête de la Rosière

Mamie au music-hall

Mamie au Salon de l'auto

 

COLLECTION "SUR LA ROUTE DE MAMIE"

Quand Papi rencontre Mamie

Un Papi et une Mamie

Mamie fait de la résistance

Mamie au cimetière

24 heures dans la vie de Mamie

 

COLLECTION "MAMIE EXPLORE LE TEMPS"

Jaurès

Mamie embarque sur le Potemkine

Mamie et les poilus

Auschwitz

 

COLLECTION "FRISSONS"

Le regard de Guynemer

Mr et Mme Blériot

Lindbergh décroche la timbale

Nobile prend des risques

 

COLLECTION "MAMIE EN BALLADE"

Mamie chez les Bretons

Mamie voulait revoir sa Normandie !

La fouace Normande

La campagne, ça vous gagne...

Mamie à la salle des fêtes

Launaguet

La semaine bleue

Le monastère

 

COLLECTION "MAMIE AU TEMPS DES COURTISANES"

Lola Montès

Les lorettes

Mme M.

Napoléon III

Plonplon

La marquise de Païva

Mme de Pompadour

Générique de fin