Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 08:02

dde3276d"Messieurs rêvent...

 

 Lorsqu'il arriva au Caire, Carter débordait d'enthousiasme. il n'avait que vingt ans. Il eût été incapable d'exhiber le moindre diplôme en archéologie. On reçut donc avec quelque condescendance ce personnage falot.

 Il en débarquait tant, armés comme lui de leurs seules illusions ! Or ce même Howard Carter allait découvrir un jour le tombeau de Tout Ankh Amon.

 

 Il devint - chance extraordinaire -  l'assistant de sir William Flinders Petrie.

 A un témoin peu perspicace, Howard Carter apparaissait comme le plus effacé des collaborateurs de Petrie.

 Paralysé par la timidité, il n'ouvrait la bouche que si on l'en priait à plusieurs reprises.

 Rien ne l'enchantait davantage que de passer inaperçu. Un simple tâcheron ? Quelle erreur !

Bientôt, les hiéroglyphes n'eurent plus de secret pour lui, non plus que la langue des pharaons. Il avait tout appris des méthodes de fouille et des analyses historiques qui devaient en découler. L'autodidacte deviendra alors archéologue officiel. Cela ne dura pas.

 Étant intervenu pour mettre fin à une obscure bagarre au cours de laquelle un voyageur français avait été molesté, Carter se vit exiger des excuses. Il refusa tout net, manifestant déjà ce caractère ombrageux dont le monde entier parlera un jour.

 A regret, Maspéro dut le relever de ses fonctions.

Tristes années que celles qui suivirent.

 Pendant quatre ans, Carter dut, pour survivre, vendre des aquarelles aux touristes, voire se faire guide. Son seul plaisir était de traverser le Nil et d'aller visiter cette vallée des Rois qui, comme Mamie, le fascinait.

 Les pharaons s'étaient fait enterrer dans la vallée des Rois pendant cinq siècles. Cinq siècles ! "Dans toute l'histoire du monde, écrira Carter, il n'est certainement pas un autre coin de terre qui ait à raconter un demi-millénaire plus riche en évènements pittoresques."

 En apparence, toutes les tombes avaient été retrouvées et pillées. Existait-il quelques apparence que l'une d'elles eût échappé à la vigilance des pillards et des archéologues ? C'était bien improbable.

 Carter n'en continuait pas moins de rêver.

 De temps à autre, Maspéro demandait des nouvelles de Carter.

 Il s'attristait de le savoir toujours pauvre et surtout, inutilisé. Un jour il le fit venir dans son bureau. Là, se trouvait un homme distingué. A l'instant, Howard Carter sut qu'il avait affaire au comte de Carnarvon.

 Ce qu'il ne savait pas en revanche, c'est que cette présentation venait de sceller son destin.

 Carnarvon appartenait à l'une des plus notables familles d'Angleterre. A l'âge de vingt-neuf ans, il s'était marié. Lady Carnarvon lui avait donné deux enfants, un fils et une fille.  Dès que l'automobile fit son apparition, il en acquit une.

 Il trouvait cela d'une suprême élégance.

 Un très grave accident vint très vite le détromper. Il en sortit la cage thoracique enfoncée, les jambes cruellement brûlées, les maxillaires facturées et les bras démis. Il resta aveugle pendant un laps de temps qui plongea son entourage dans l'angoisse.

 Sa convalescence s'éternisant dans les brouillards anglais, son médecin lui conseilla d'aller se refaire une santé en Egypte. Il s'embarqua en 1903.

 Comme dit Mamie : lui aussi venait de choisir son destin...

 A peine arrivé, il se prit de passion pour les sites et monuments égyptiens. Il voulut tout savoir de cette civilisation disparue et fascinante. Après trois ans de curiosité un peu désordonnée, il résolut de passer à l'action.

 Il engagea une équipe et pendant des semaines creusa un peu au hasard. Son mérite ? S'être rendu compte qu'il n'arriverait à rien sans l'aide d'un spécialiste. Maspéro lui conseilla Howard Carter.

 Pour Lord Carnarvon, un avis de Maspéro était un ordre. Il obtempéra.

 Ce qui les unissait : la passion de la recherche. Ce qui les opposait : la dépendance où ils aller se trouver l'un de l'autre.

 Carter aurait voulu fouiller seul mais il avait besoin de l'argent de Carnarvon. Le noble lord aurait voulu s'attribuer seul le mérite des découvertes, mais il savait qu'il ne pouvait se passer de la science de Carter.

 Ils fient quelques découvertes. Mais rien de bien méchant.

 Le tombeau d'un certain Teta-Ky avec quelques babioles. Pas grand chose mais la preuve était faite néanmoins de la compétence de Carter.

 Désormais, Carnarvon lui accorda une confiance presque absolue.

 Or la véritable obsession de Carter était la tombe de Tout Ankh Amon...

 

Tout Ankh Amon : découverte d'un trésor

Mamie et les cigares du pharaon

Mamie, l'archéologue !

Howard Carter et le conte de Carnarvon

Tout Ankh Amon 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis IGLESIAS - dans Mamie explore le temps

Livre d'or

Première affiche

 

  "MA MAMIE M'A DIT"  

Spectacle nostalgique 

 

"On nous avait promis la magie, promesse tenue : un spectacle plein de féérie de souvenirs où chacun se retrouvait. Une belle énergie. Les résidents ont adoré. Merci." Marie ("La Clairière de Luci" - Bordeaux)
 
"Formidable ! Nous sommes tous remontés dans le temps, nous avons vingt ans, on a ri, on a presque pleuré et surtout on a chanté. Merci." Cathy (Arles)
 
"Un véritable petit chef d'oeuvre" ; "La légion d'honneur pour la créativité" "Un véritable artiste" ; "Après-midi formidable" ; "Absolument parfait" ; "Une rétrospective originale" ; "Un très bon moment d'évasion". Propos recueillis à la résidence Emera d'Angoulême  
 
"Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux... C'était magnifique. Nous avons revu toute notre jeunesse et notre enfance. Et c'est beau de redevenir jeune dans l'ambiance d'autrefois." Aimée et Janine
 
"Les chansons, les réclames et les anecdotes ont transporté les résidents dans leur enfance. Une après-midi de nostalgie mais aussi de chansons et de rires. Merci encore pour ce magnifique spectacle." Sandrine
 
"Spectacle complet, tellement agréable et thérapeutique pour nos personnes âgées, encore félicitations !" Docteur Souque
 
"Un choix extraordinaire de chansons, des moments magiques, des photos magnifiques, vous nous avez mis de la joie dans le coeur. Et retrouver sa jeunesse avec tous ces souvenirs, ça fait plaisir et j'espère que vous reviendrez nous voir." Mme Lorenzi (Juan-Les-Pins)
 
"Pour ma fête, par un pur hasard je me suis retrouvé dans un club de personnes âgées où j'ai pu assister à votre spectacle sur le passé. Cela m'a rappelé mes grands-parents et mes parents et c'était vraiment un moment magique." Josette, La Roque d'Antheron
 
"Bravo bravo bravo Regis, c'est le meilleur spectacle que j'ai vu depuis que je fais le métier d'animatrice." Bénédicte La Salette-Montval (Marseille)
 
"Je n'imaginais pas lorsque je vous ai accordé un rendez-vous que vous enchanteriez pendant 1 h 1/4 les personnes âgées d'une telle façon. Merci pour votre prestation qui a fait revivre les moments publicitaires, évènementiels et musicaux de leurs vies." Michelle, CCAS de Toulouse
 
"Un super voyage dans le temps pour le plus grand plaisir des résidents. Merci à Régis pour cette magie et à bientôt." Brigitte (Lunel)
 
"Enfin un retour à notre "époque". Quel bonheur, que de souvenirs, quelle belle époque ou l'amitié était de mise. Merci pour cette très belle après-midi, on s'est régalé avec ce très très beau spectacle". Danielle (Mirandol)
 
"Super - divinement bien -  tout le monde était enchanté même que M. Benaben a dit : "Vous nous avez donné l'envie de revivre notre vie"." Sylvie (Sainte Barthe)
 
"Un grand merci pour ce bon moment et je crois, je suis sûre, qu'il a été partagé par mon mari." Mme Delbreil
 
"Une féérie de l'instant." Christian
 
"Beaucoup d'émotion dans ce spectacle plein de chaleur et d'humanité." Sylvie
 
"Une soirée inoubliable. Continuez à nous émerveiller et faites un long chemin." Claude
 
"Le meilleur spectacle que j'ai jamais vu. De loin." Tonton Kiko
 
"C'est bien simple, je n'ai plus de Rimmel !" Claudine (seconde femme de Tonton Kiko)
 
"A ma grande surprise, j'ai versé ma larme. Tu as atteint mon coeur. Bravo pour ces sentiments, ces émotions fortes, j'ai eu des frissons par moment." Ta couse Céline
 
"Redge, encore un bon moment passé en ta présence. On était venu plus pour toi que pour le spectacle, mais quelle agréable surprise ! On est fier de toi, continues d'oser, de vivre !" Pascale
 
"J'avais froid, un peu hagard, l'humeur moribonde et puis voilà, il y a toi avec toute ta générosité, l'intérêt, l'affection que tu as toujours su apporter aux autres, à moi aussi et Dieu sait si tu m'as rendu la vie belle depuis qu'on se connaît comme tu as su le faire une fois de plus." Jérôme
 
"Ce spectacle est nul à chier et je pèse mes mots." Gérard
 
memoria.viva@live.fr

Ma Mamie m'a dit...

Madka Regis 3-copie-1

 

COLLECTION "COMEDIE"

Mamie est sur Tweeter

Mamie n'a jamais été Zlatanée !

Mamie doit travailler plus pour gagner plus

Mamie, tu l'aimes ou tu la quittes

"Casse-toi pauvre Régis !"

Papi a été pris pour un Rom

Mamie est sur Facebook

Papi est sur Meetic

Il y a quelqu'un dans le ventre de Mamie

Mamie n'a pas la grippe A

La petite maison close dans la prairie

 

COLLECTION "THRILLER"

Landru a invité Mamie à la campagne...

Sacco et Vanzetti

Mamie a rendez-vous chez le docteur Petiot

La Gestapo française

Hiroshima

 

COLLECTION "SAGA"

Les Windsor

Mamie et les cigares du pharaon

Champollion, l'homme qui fit parler l'Egypte

Mamie à Tombouctou

 

COLLECTION "LES CHOSES DE MAMIE"

Mamie boit dans un verre Duralex

Le cadeau Bonux

Le bol de chocolat chaud

Super Cocotte

Mamie ne mange que des cachous Lajaunie

 

COLLECTION "COUP DE COEUR"

Mamie la gauloise

Mamie roule en DS

Mamie ne rate jamais un apéro

Mamie et le trésor de Rackham le Rouge

 

COLLECTION "DECOUVERTE"

Mamie va au bal

La fête de la Rosière

Mamie au music-hall

Mamie au Salon de l'auto

 

COLLECTION "SUR LA ROUTE DE MAMIE"

Quand Papi rencontre Mamie

Un Papi et une Mamie

Mamie fait de la résistance

Mamie au cimetière

24 heures dans la vie de Mamie

 

COLLECTION "MAMIE EXPLORE LE TEMPS"

Jaurès

Mamie embarque sur le Potemkine

Mamie et les poilus

Auschwitz

 

COLLECTION "FRISSONS"

Le regard de Guynemer

Mr et Mme Blériot

Lindbergh décroche la timbale

Nobile prend des risques

 

COLLECTION "MAMIE EN BALLADE"

Mamie chez les Bretons

Mamie voulait revoir sa Normandie !

La fouace Normande

La campagne, ça vous gagne...

Mamie à la salle des fêtes

Launaguet

La semaine bleue

Le monastère

 

COLLECTION "MAMIE AU TEMPS DES COURTISANES"

Lola Montès

Les lorettes

Mme M.

Napoléon III

Plonplon

La marquise de Païva

Mme de Pompadour

Générique de fin