Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 22:58
Chez Samir
Repost 0
Published by Régis IGLESIAS - dans Livre d'or
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 22:54
La familia
Repost 0
Published by Régis IGLESIAS - dans Livre d'or
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 22:53
Chez le Belge
Repost 0
Published by Régis IGLESIAS - dans Livre d'or
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 03:09
Mamie à Anduze
Repost 0
Published by Régis IGLESIAS - dans Le Tour de Gaule
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 02:09

"A Anduze, chaque fois, au premier rang il y avait Anna.

 

Je sais juste d'elle qu'elle aimait chanter, fredonner et pousser la chansonnette.

Et je la trouvais attachante et - n'ayons pas peur des mots - FORMINABLE !

Vraiment.

 

 Seulement voilà, cette année, au premier rang, il y avait Barnabé, Simplet, Ignace, Francine, il y avait Félicie aussi.

Les autres ? Il y avait Fernand, il y avait Firmin, il y avait Francis et Sébastien et puis Paulette...

Mais il n'y avait pas Anna.

Repost 0
Published by Régis IGLESIAS - dans Le Tour de Gaule
15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 00:23
Tidou à Orlando

"Ce soir nous nous battons pour rien

Rien d'autre que pour nos poings

Les coups qu'on prend on les rendra

Et avant que tu embrasses ta mère sur le front

Je te porte sur mon dos

Au contact de ta peau..." *

 

* Extrait d'une chanson de Raphaël "Sur mon dos"  et en hommage aux victimes d'Orlando.

Repost 0
Published by Régis IGLESIAS - dans Livre d'or
12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 13:35
Nouveau spectacle

6

La Libération de Paris

 

"Souvenez-vous...

 

Le Jour de Gloire est arrivé. Depuis quatre ans, Paris attend cette aube qui se lève enfin.

« Ils » arrivent.

 

La suite ? Une capitale libérée dans une telle vague de bonheur et de joie que les Parisiennes offrent alors des bisous "gratis".

C'est cadeau !

 

Détail : Sur les Champs-Elysées, la fanfare des pompiers jouait - tour à tour  ! - God Bless America et la Marseillaise

 

Enfin, Ma Mamie se souvient : 

 

 

« Les cloches des villages se répondaient, s’ajoutaient et se mêlaient. 

 

On organisait des Bals dans les granges… On chantait à - tue-tête ! - les refrains de Georges Guétary, de Tino Rossi et de Félicie aussi.

 

Dans les guingettes - comme Gabin, dans La Belle Equipe -, on levait nos verres de Cinzano, Dubonnet, Byrrh, Amer-Picon... (NDRL une confidence de Papi dans l'atelier : "Mon petit, si ta Mamie avait bu autant que moi ce jour-là, elle aurait pissé jusqu'à Noël ! ")

Avant d'aller - sous les tonnelles -, boire un petit vin blanc... 

 

Ce fut une joie indescriptible»

 

Memoria Viva vous invite à revivre les jolis souvenirs du jour où - sur toutes les places de France ! -, les hommes et les femmes dansaient...

 

Info :

Sachez-le, Ma Mamie est disponible 24 h sur 24, 7 jours sur 7, même les jours fériés. *

 

* Ma Mamie est actuellement indisponible pour cause de congé maternité

Toutefois, vous pouvez entrer en contact avec nous ** à cette adresse : memoria.viva@live.fr

** Toutes les vedettes de Memoria Viva conservent leur sourire grâce aux soins du Docteur Alex Florian, chirurgien-dentiste de la faculté de médecine de Paris, 69, rue Amsterdam.

Repost 0
Published by Régis IGLESIAS - dans Mamie fait son cinéma
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 12:29
Vous n'aurez pas ma haine

"Le livre du jour : "Vous n'aurez pas ma haine" d'Antoine Leiris. Morceaux choisis :

 

J'attrape la télécommande, la boîte à horreurs met un temps fou à s'allumer.

Attentat au stade de France.

Les images ne disent rien. Je pense à Hélène. L'appeler, lui dire qu'il serait plus prudent de rentrer.

 Mais il y autre chose.

Dans les couloirs du stade, certains sont figés devant un écran. Je ne découvre les images qu'au travers de leurs visages.  Ils semblent effarés. Ils perçoivent quelque chose que je ne vois pas.

Pas encore.

Puis, en bas de mon écran, le bandeau qui défile trop vite s'arrête soudain. La fin de l'innocence.

"Attentat au Bataclan."

 

Je me sens étouffé par ce canapé qui se referme sur moi, l'appartement entier est en train de s'effondrer. Ce doit être une erreur. Je vérifie que c'est là qu'elle est allée, je peux me tromper, avoir oublié. Le concert est bien au Bataclan. Hélène est au Bataclan.

 

"Hélène est là-bas."

 

 Coupure son. Je n'entends plus dans ma poitrine que mon coeur qui tente de s'échapper. A l'instant où je prononce ces mots, je comprends qu'il n'y a pas d'issue.

 Coupure image. Je ne vois plus, mais je sens une décharge électrique qui me traverse le corps. J'ai envie de crier. C'est impossible, il ne faut pas réveiller bébé.

 La suite tombe comme un couperet : "Notre coccinelle s'est posée sur le nez de la sorcière, elle avait une Kalachnikov en bandoulière et la mort au bout du doigt."

 

Il faut lui dire, maintenant, mais comment ?

 

Maman, papa, tétine. Melvil ne dit que trois mots, pourtant il comprend tout. Le prendre entre quatre yeux et lui dire : "Maman a eu un accident grave, elle ne pourra plus revenir", ce serait lui raconter avec des mots d'adulte une histoire de grands. Les mots ne suffisent pas.

Il s'agace, trépigne, jette ses livres par terre. Il est sur le point de craquer. Je prends mon téléphone pour lui passer les chansons qu'il écoutait avec elle. Salvador et "sa chanson douce", Françoise Hardy et son "temps de l'amour", une ode à la lune y éclaire la "Berceuse de Frédéric" de Bourvil.

 C'est sur les premières notes de celle-ci que son visage apparaît, flou, mal cadré, il la désigne immédiatement d'un doigt anxieux, se tourne vers moi, le sourire inversé et des larmes chaudes au bord des yeux.

Je m'effondre, lui explique comme je peux que sa maman ne pourra pas revenir, qu'elle a eu un grave accident, que ce n'est pas de sa faute, qu'elle aurait aimé être avec lui mais qu'elle ne pourra plus. Il pleure comme je ne l'ai jamais vu pleurer. la douleur, la peur, la déception, un caprice avait déjà fait couler quelques larmes.

Là, c'est autre chose, son premier chagrin, la première fois qu'il est triste pour de vrai.

 

Notre "Il était une fois..." avait commencé un 21 juin, par la musique, soir de concert. comme toujours au début des grandes histoires, je pensais qu'elle ne voudrait pas de quelqu'un comme moi. Je la trouvais trop belle, trop parisienne, trop tout, pour moi qui n'était rien. Je l'ai prise par la main. Nous nous sommes laissés engloutir par la foule et le bruit. Jusqu'au dernier moment j'ai cru qu'elle m'échapperait.

Puis nous nous sommes embrassés.

 

Je revois le sourire qu'elle affichait le jour où nous nous sommes mariés.

 

Mais les plus beaux beaux moments de notre vie ne sont pas ceux que l'on colle dans les albums souvenirs.

 Je me souviens de tous ceux où l'on prenait juste le temps de s'aimer. Croiser un couple de petits vieux et vouloir leur ressembler. Un éclat de rire. Un matin blanc à lézarder dans le creux des draps.

Ces moments les plus insignifiants, où il n'y a rien à raconter, sont les plus beaux. Ce sont eux qui peuplent ma mémoire.

Je sors à peine de l'institut médico-légal. La voir m'a fait du bien. Ca faisait deux jours qu'elle était seule dans la nuit profonde qu'avaient fait tomber les terroristes sur Paris. La Ville Lumière s'était éteinte en même temps que ses yeux s'étaient fermés.

 Des yeux immenses pour voir le monde dans son entier. Des yeux immenses qui ne verront plus son fils se lever."

 

Repost 0
Published by Régis IGLESIAS - dans Ma Mamie m'a dit
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 19:46
Mamie à Caux

"C'est à Caux - comme quoi ! - qu'on a décidé de réfléchir à un nouvel organigramme - une sorte de "Dream team" (traduction française : équipe de rêve) - pour développer Memoria Viva.

 Bref, imaginons - soyons fou ! - :

 

Nouvel Administrateur : Tidou

Secrétaire de direction : Monica Lewinsky

Responsable du service après-vente : Guy Georges *

Chargé des relations avec la presse : Joey Starr

Chef de projet : Phillippe Martinez

Trésorier : Thomas Thévenoud

Comptable : Belle-maman, évidemment.

Supposée aux questions familiales : Marine Le Pen

Chargé du développement : Jérôme Kerviel

Assistant mécénat et chargé des invitations : Donald Trump

Chargé de la sécurité : Mike Tyson

 

Précision : Le recrutement étant en cours, les choix de notre administrateur ne sont pas encore définitifs. Mais, avouez que sur le papier, ça tient la route. Si la supposée aux questions familiales ne couche pas avec le chef de projet, on est bon.

Affaire à suivre donc.

 

* Guitou prendra ses fonctions dès sa sortie de prison, à savoir en 2020. Aussi, on conseille très fortement aux clients mécontents de se manifester avant.

Repost 0
Published by Régis IGLESIAS - dans Le Tour de Gaule
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 12:26
Tidou chez le Belge
Repost 0
Published by Régis IGLESIAS - dans Livre d'or

Livre d'or

Première affiche

 

  "MA MAMIE M'A DIT"  

Spectacle nostalgique 

 

"On nous avait promis la magie, promesse tenue : un spectacle plein de féérie de souvenirs où chacun se retrouvait. Une belle énergie. Les résidents ont adoré. Merci." Marie ("La Clairière de Luci" - Bordeaux)
 
"Formidable ! Nous sommes tous remontés dans le temps, nous avons vingt ans, on a ri, on a presque pleuré et surtout on a chanté. Merci." Cathy (Arles)
 
"Un véritable petit chef d'oeuvre" ; "La légion d'honneur pour la créativité" "Un véritable artiste" ; "Après-midi formidable" ; "Absolument parfait" ; "Une rétrospective originale" ; "Un très bon moment d'évasion". Propos recueillis à la résidence Emera d'Angoulême  
 
"Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux... C'était magnifique. Nous avons revu toute notre jeunesse et notre enfance. Et c'est beau de redevenir jeune dans l'ambiance d'autrefois." Aimée et Janine
 
"Les chansons, les réclames et les anecdotes ont transporté les résidents dans leur enfance. Une après-midi de nostalgie mais aussi de chansons et de rires. Merci encore pour ce magnifique spectacle." Sandrine
 
"Spectacle complet, tellement agréable et thérapeutique pour nos personnes âgées, encore félicitations !" Docteur Souque
 
"Un choix extraordinaire de chansons, des moments magiques, des photos magnifiques, vous nous avez mis de la joie dans le coeur. Et retrouver sa jeunesse avec tous ces souvenirs, ça fait plaisir et j'espère que vous reviendrez nous voir." Mme Lorenzi (Juan-Les-Pins)
 
"Pour ma fête, par un pur hasard je me suis retrouvé dans un club de personnes âgées où j'ai pu assister à votre spectacle sur le passé. Cela m'a rappelé mes grands-parents et mes parents et c'était vraiment un moment magique." Josette, La Roque d'Antheron
 
"Bravo bravo bravo Regis, c'est le meilleur spectacle que j'ai vu depuis que je fais le métier d'animatrice." Bénédicte La Salette-Montval (Marseille)
 
"Je n'imaginais pas lorsque je vous ai accordé un rendez-vous que vous enchanteriez pendant 1 h 1/4 les personnes âgées d'une telle façon. Merci pour votre prestation qui a fait revivre les moments publicitaires, évènementiels et musicaux de leurs vies." Michelle, CCAS de Toulouse
 
"Un super voyage dans le temps pour le plus grand plaisir des résidents. Merci à Régis pour cette magie et à bientôt." Brigitte (Lunel)
 
"Enfin un retour à notre "époque". Quel bonheur, que de souvenirs, quelle belle époque ou l'amitié était de mise. Merci pour cette très belle après-midi, on s'est régalé avec ce très très beau spectacle". Danielle (Mirandol)
 
"Super - divinement bien -  tout le monde était enchanté même que M. Benaben a dit : "Vous nous avez donné l'envie de revivre notre vie"." Sylvie (Sainte Barthe)
 
"Un grand merci pour ce bon moment et je crois, je suis sûre, qu'il a été partagé par mon mari." Mme Delbreil
 
"Une féérie de l'instant." Christian
 
"Beaucoup d'émotion dans ce spectacle plein de chaleur et d'humanité." Sylvie
 
"Une soirée inoubliable. Continuez à nous émerveiller et faites un long chemin." Claude
 
"Le meilleur spectacle que j'ai jamais vu. De loin." Tonton Kiko
 
"C'est bien simple, je n'ai plus de Rimmel !" Claudine (seconde femme de Tonton Kiko)
 
"A ma grande surprise, j'ai versé ma larme. Tu as atteint mon coeur. Bravo pour ces sentiments, ces émotions fortes, j'ai eu des frissons par moment." Ta couse Céline
 
"Redge, encore un bon moment passé en ta présence. On était venu plus pour toi que pour le spectacle, mais quelle agréable surprise ! On est fier de toi, continues d'oser, de vivre !" Pascale
 
"J'avais froid, un peu hagard, l'humeur moribonde et puis voilà, il y a toi avec toute ta générosité, l'intérêt, l'affection que tu as toujours su apporter aux autres, à moi aussi et Dieu sait si tu m'as rendu la vie belle depuis qu'on se connaît comme tu as su le faire une fois de plus." Jérôme
 
"Ce spectacle est nul à chier et je pèse mes mots." Gérard
 
memoria.viva@live.fr

Ma Mamie m'a dit...

Madka Regis 3-copie-1

 

COLLECTION "COMEDIE"

Mamie est sur Tweeter

Mamie n'a jamais été Zlatanée !

Mamie doit travailler plus pour gagner plus

Mamie, tu l'aimes ou tu la quittes

"Casse-toi pauvre Régis !"

Papi a été pris pour un Rom

Mamie est sur Facebook

Papi est sur Meetic

Il y a quelqu'un dans le ventre de Mamie

Mamie n'a pas la grippe A

La petite maison close dans la prairie

 

COLLECTION "THRILLER"

Landru a invité Mamie à la campagne...

Sacco et Vanzetti

Mamie a rendez-vous chez le docteur Petiot

La Gestapo française

Hiroshima

 

COLLECTION "SAGA"

Les Windsor

Mamie et les cigares du pharaon

Champollion, l'homme qui fit parler l'Egypte

Mamie à Tombouctou

 

COLLECTION "LES CHOSES DE MAMIE"

Mamie boit dans un verre Duralex

Le cadeau Bonux

Le bol de chocolat chaud

Super Cocotte

Mamie ne mange que des cachous Lajaunie

 

COLLECTION "COUP DE COEUR"

Mamie la gauloise

Mamie roule en DS

Mamie ne rate jamais un apéro

Mamie et le trésor de Rackham le Rouge

 

COLLECTION "DECOUVERTE"

Mamie va au bal

La fête de la Rosière

Mamie au music-hall

Mamie au Salon de l'auto

 

COLLECTION "SUR LA ROUTE DE MAMIE"

Quand Papi rencontre Mamie

Un Papi et une Mamie

Mamie fait de la résistance

Mamie au cimetière

24 heures dans la vie de Mamie

 

COLLECTION "MAMIE EXPLORE LE TEMPS"

Jaurès

Mamie embarque sur le Potemkine

Mamie et les poilus

Auschwitz

 

COLLECTION "FRISSONS"

Le regard de Guynemer

Mr et Mme Blériot

Lindbergh décroche la timbale

Nobile prend des risques

 

COLLECTION "MAMIE EN BALLADE"

Mamie chez les Bretons

Mamie voulait revoir sa Normandie !

La fouace Normande

La campagne, ça vous gagne...

Mamie à la salle des fêtes

Launaguet

La semaine bleue

Le monastère

 

COLLECTION "MAMIE AU TEMPS DES COURTISANES"

Lola Montès

Les lorettes

Mme M.

Napoléon III

Plonplon

La marquise de Païva

Mme de Pompadour

Générique de fin