Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 14:27

imagesCA2I9D4I"Il faut rêver grand pour réaliser de grandes choses."

Tony Parker

"Je viens vous voir parce que je souffre de mégalomanie." - "Vous tombez bien, je suis le meilleur psychiatre du monde."

Les indications principales du coaching :

- Fixer et mieux gérerses objectifs
- Travailler sur la confiance, l'estime, l'affirmation de soi
- Augmenter sa créativité
- Améliorer sa communication et son relationnel
- Augmenter l'attention, la concentration, la motivation
- Apprendre à mieux gérer son stress
- Clarifier une situation ou un problème
- Aider à résoudre ses conflits intérieurs
- Se débarrasser d'un comportement limitant
- Canaliser ses pensées négatives

A chaque fois que sa femme parle, il s'endort ; elle lui en fait finalement le reproche : "Crois-tu que je m'endormirais comme ça si je ne faisais pas complètement confiance ?"

"Il ne s'est pas écoulé une journée depuis sept ans que je travaille avec lui, que mon coach ne me dise combien il croyait en moi."

Lorsque vous voulez convaincre quelqu'un, ce que vous dîtes (le fond) intervient pour 7%, la façon dont vous le dites (la forme) pour 38% et votre accompagnement gestuel pour 55%. Il s'agit là d'un constat qui incite tout pédagogue à l'humilité, il ne faut pas croire en l'omnipotence des mots.

"Quand votre vie n'est pas en place, vous ne devez pas vous étonner que votre jeu ne le soit pas non plus sur le terrain." Jennifer Capriati

"Si l'on n'écoute las, on ne peut pas répondre, on peut juste polémiquer."

Mobiliser la confiance présente en vous
Chaque acte que vous effectuez avec aisance et confort est une expérience dont vous pouvez approvisionnez votre "compte-confiance". En revanche, chaque fois que vous vous dévalorisez, vous tirez un chèque sur votre compte, comme si vous deviez payer un attribut à votre conscience interne. Tant que le solde est positif, les choses ne sont pas trop graves. Mais qu'il vienne à trop diminuer, et votre potentiel de confiance devient de plus en plus fragile... Bref, vous devez vous constituer un "capital-confiance" constamment réactualisé, conforté, entretenu.

"Je suis un vainqueur donc je gagne" Hicham El Guerrouj

"Dans Identification d'une femme, le film d'Antonioni, le héros invité à une soirée par son amie s'adresse à elle, admiratif : "C'est extraordinaire comme tu es à l'aise avec les gens !""C'est parce qu'ils sont à l'aise avec moi" répond-elle.

La force de l'imaginaire
Par mégarde, un employé s'est trouvé enfermé dans un entrepôt frigorifique vide, toute une nuit, sans moyen de manifester sa détresse. Le lendemain matin, lorsque le propriétaire des lieux est venu ouvrir les locaux, il a trouvé son collaborateur mort... de froid. En réalité, le compresseur frigorifique n'était pas branché. Mais notre homme ne le savait pas, son imagination a fait le reste !

"Je vous souhaite d'avoir des rêves à n'en plus finir et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns." Dédicace de Jacques Brel à Francis Perrin)

"C'est une illusion de croire qu'un entraîneur motive son équipe. Tout simplement, chaque joueur a ses raisons à lui de vous entendre, de vous suivre, de vous croire... Si je touche ces raisons, ça marche... Si je suis à côté de la plaque, une heure d'engueulades ou de promesses ne sert à rien. Voilà ! ça rend très humble." Pierre Berbizier, ancien entraîneur de l'équipe de France de rugby.

Deux façons de se tromper d'objectif
Patrick Vieira déclare après le naufrage en Corée : "Nous nous sommes trompés d'objectif... Nous allions là-bas pour gagner la coupe du monde, nous aurions dû nous préparer d'abord pour passer le premier tour."
Lionel Jospin avec son staff au moment de la campagne présidentielle de 2002 : "Il faut que les français n'aient pas envie de réélire Chirac." Claude Allègre, ancien ministre, lui répond : "Non, Lionel, il faut qu'ils aient envie de t'élire toi."

"C'est bien d'être ambitieux, mais il faut se fixer des étapes. Si on veut les sauter, on n'y arrive pas forcément. Et après, on doute." Sébastien Grosjean

Choisir ses images mentales à la demande
Lorsque vous vous rappelez un souvenir, c'est comme si vous le reviviez. Vous voyez des images, vous entendez des sons, vous expérimentez des sensations et des émotions. Pour certaines situations, les images sont en couleur, pour d'autres, elles sont en noir et blanc ; les sons sont forts... ou atténués ; les ressentis sont localisés à tel ou tel endroit du corps... C'est comme si le cerveau, au moment de l'enregistrement de la première expérience, avait joué au metteur en scène en décidant de l'angle de prise de vue, du son, la qualité de l'image, la vitesse des mouvements... Ce qu'on appelle les "modalités" du souvenir.

Passer d'une émotion à une autre : changer le "code barre"
De la combinaison de ces modalités, décidée par votre cerveau, dépend la sensation associée au souvenir. Par exemple, un enregistrement en noir et blanc, sans son, avec une image floue, encadrée... peut correspondre à un ressenti de tristesse, localisé au niveau de la gorge et de la glotte. Une autre association de modalités différentes peut, elle déterminer un ressenti de joie situé au niveau du ventre. Ces combinaisons chaque fois uniques et propres à chaque évènement et à chaque personne correspondent à un code-barre lu par le cerveau, qui restitue ensuite toute l'émotion associée.

Des difficultés de changer
Une enquête menée en 2001 en Europe francophone, sur 250 volontaires confrontés à la nécessité de changer et se plaignant de ne pas y arriver, a révélé que les croyances les plus communément partagées dans le groupe étaient les suivantes :


- On doit avoir du talent pour être capable de réussir quelque chose d'important.
- Il faut tout savoir et tout savoir faire pour pouvoir se lancer dans un nouveau projet.
- La vie fait toujours en sorte que les choses n'aillent pas comme on le veut.
- Il vaut mieux éviter d'affronter les difficultés de l'existence que d'entreprendre de les corriger.
- Le passé est tellement lourd qu'on ne peut pas s'en débarrasser.
- On peut atteindre le bonheur en restant relativement inerte et en profitant simplement de ce qui existe, sans s'engager plus.

La même enquête a également étudié 250 autres volontaires, ayant en commun de s'engager naturellement dans des projets et de les mener à terme. Pour ce groupe-là, les croyances étaient les suivantes :


- Toute difficulté est une occasion d'apprendre quelque chose sur soi_même et une opportunité pour progresser.
- Réussir vient d'un engagement de tous les instants.
- Il faut se garder suffisamment de flexibilité pour s'adapter en toutes circonstances.
- Il vaut toujours mieux disposer de plusieurs choix possibles.
- La vie est un jeu.
- On peut s'inspirer et imiter les comportements de ceux qui réussissent.
- L'apprentissage des choses et de la vie ne s'arrête jamais.

"Plus tard n'existe pas car il sera alors trop tard." Marguerite Duras

Bien choisir
Une femme était en échec avec ses amours successives. Elle choisissait des partenaires autoritaires qui la sécurisaient un temps car il prenaient toutes les décisions ; mais très rapidement, elle était angoissée et mal à l'aise car elle ne se sentait plus reconnue et perdait ainsi son identité.

"Il remettait toujours tout au lendemain parce qu'il était sûr du lendemain, il ne faut jamais être sûr du lendemain, c'est mauvais..."
Sacha Guitry

"Toute ma jeunesse, on me disait : "Vous verrez, quand vous aurez cinquante ans !" j'ai cinquante ans et je n'ai rien vu." Erik Satie

Le trio majeur de vos ressources de changement : Estime - Affirmation - Confiance

"Je suis arrivé à Sydney avec un désir immense de goûter chaque instant de tout mon être. Je voulais que ces six derniers jours de ma carrière sportive soient du bonheur pur. Dans ma tête, je ne pensais au résultat, non, je voulais toucher, sentir, profiter, m'imprégner..." David Douillet

"Quand je me regarde je me méprise, quand je me compare je m'admire." de Talleyrand

Cerner avec exactitude le problème à résoudre
Les croyances et les valeurs pilotent nos stratégies mentales et nos capacités et, par voie de conséquence, lz compréhension et l'interprétation d'une situation donnée. On peut même affirmer que les croyances donnent l'autorisation ou l'interdiction aux capacités de s'exprimer. Une fois le problème positionné, cadré et clarifié, il devient "le problème à résoudre".

"Personne ne sait qui il est vraiment avant d'avoir été mis à l'épreuve." Spielberg

"Ne pas être belle fut pour moi une bénédiction. Cela m'a obligée à développer d'autres ressources intérieures. Une jolie fille a un handicap." Golda Meir, femme politique israélienne

"L'on n'estime guère dans les autres que les qualités que l'on croit posséder soi-même." Félicité Robert de Lamennais 


"La forme la plus déplaisante de la peur se traduit par l'agressivité." Ferdinand Bac

"Ce qui m'intéresse avec avec les coups de pied au cul, ce n'est pas de savoir qui me les donne mais où ils m'emmènent." Extrait d'interview de Patrice Ledoux, producteur de la Gaumont

 

Rideau.

Partager cet article

Repost 0
Published by Régis IGLESIAS - dans Coaching

Livre d'or

Première affiche

 

  "MA MAMIE M'A DIT"  

Spectacle nostalgique 

 

"On nous avait promis la magie, promesse tenue : un spectacle plein de féérie de souvenirs où chacun se retrouvait. Une belle énergie. Les résidents ont adoré. Merci." Marie ("La Clairière de Luci" - Bordeaux)
 
"Formidable ! Nous sommes tous remontés dans le temps, nous avons vingt ans, on a ri, on a presque pleuré et surtout on a chanté. Merci." Cathy (Arles)
 
"Un véritable petit chef d'oeuvre" ; "La légion d'honneur pour la créativité" "Un véritable artiste" ; "Après-midi formidable" ; "Absolument parfait" ; "Une rétrospective originale" ; "Un très bon moment d'évasion". Propos recueillis à la résidence Emera d'Angoulême  
 
"Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux... C'était magnifique. Nous avons revu toute notre jeunesse et notre enfance. Et c'est beau de redevenir jeune dans l'ambiance d'autrefois." Aimée et Janine
 
"Les chansons, les réclames et les anecdotes ont transporté les résidents dans leur enfance. Une après-midi de nostalgie mais aussi de chansons et de rires. Merci encore pour ce magnifique spectacle." Sandrine
 
"Spectacle complet, tellement agréable et thérapeutique pour nos personnes âgées, encore félicitations !" Docteur Souque
 
"Un choix extraordinaire de chansons, des moments magiques, des photos magnifiques, vous nous avez mis de la joie dans le coeur. Et retrouver sa jeunesse avec tous ces souvenirs, ça fait plaisir et j'espère que vous reviendrez nous voir." Mme Lorenzi (Juan-Les-Pins)
 
"Pour ma fête, par un pur hasard je me suis retrouvé dans un club de personnes âgées où j'ai pu assister à votre spectacle sur le passé. Cela m'a rappelé mes grands-parents et mes parents et c'était vraiment un moment magique." Josette, La Roque d'Antheron
 
"Bravo bravo bravo Regis, c'est le meilleur spectacle que j'ai vu depuis que je fais le métier d'animatrice." Bénédicte La Salette-Montval (Marseille)
 
"Je n'imaginais pas lorsque je vous ai accordé un rendez-vous que vous enchanteriez pendant 1 h 1/4 les personnes âgées d'une telle façon. Merci pour votre prestation qui a fait revivre les moments publicitaires, évènementiels et musicaux de leurs vies." Michelle, CCAS de Toulouse
 
"Un super voyage dans le temps pour le plus grand plaisir des résidents. Merci à Régis pour cette magie et à bientôt." Brigitte (Lunel)
 
"Enfin un retour à notre "époque". Quel bonheur, que de souvenirs, quelle belle époque ou l'amitié était de mise. Merci pour cette très belle après-midi, on s'est régalé avec ce très très beau spectacle". Danielle (Mirandol)
 
"Super - divinement bien -  tout le monde était enchanté même que M. Benaben a dit : "Vous nous avez donné l'envie de revivre notre vie"." Sylvie (Sainte Barthe)
 
"Un grand merci pour ce bon moment et je crois, je suis sûre, qu'il a été partagé par mon mari." Mme Delbreil
 
"Une féérie de l'instant." Christian
 
"Beaucoup d'émotion dans ce spectacle plein de chaleur et d'humanité." Sylvie
 
"Une soirée inoubliable. Continuez à nous émerveiller et faites un long chemin." Claude
 
"Le meilleur spectacle que j'ai jamais vu. De loin." Tonton Kiko
 
"C'est bien simple, je n'ai plus de Rimmel !" Claudine (seconde femme de Tonton Kiko)
 
"A ma grande surprise, j'ai versé ma larme. Tu as atteint mon coeur. Bravo pour ces sentiments, ces émotions fortes, j'ai eu des frissons par moment." Ta couse Céline
 
"Redge, encore un bon moment passé en ta présence. On était venu plus pour toi que pour le spectacle, mais quelle agréable surprise ! On est fier de toi, continues d'oser, de vivre !" Pascale
 
"J'avais froid, un peu hagard, l'humeur moribonde et puis voilà, il y a toi avec toute ta générosité, l'intérêt, l'affection que tu as toujours su apporter aux autres, à moi aussi et Dieu sait si tu m'as rendu la vie belle depuis qu'on se connaît comme tu as su le faire une fois de plus." Jérôme
 
"Ce spectacle est nul à chier et je pèse mes mots." Gérard
 
memoria.viva@live.fr

Ma Mamie m'a dit...

Madka Regis 3-copie-1

 

COLLECTION "COMEDIE"

Mamie est sur Tweeter

Mamie n'a jamais été Zlatanée !

Mamie doit travailler plus pour gagner plus

Mamie, tu l'aimes ou tu la quittes

"Casse-toi pauvre Régis !"

Papi a été pris pour un Rom

Mamie est sur Facebook

Papi est sur Meetic

Il y a quelqu'un dans le ventre de Mamie

Mamie n'a pas la grippe A

La petite maison close dans la prairie

 

COLLECTION "THRILLER"

Landru a invité Mamie à la campagne...

Sacco et Vanzetti

Mamie a rendez-vous chez le docteur Petiot

La Gestapo française

Hiroshima

 

COLLECTION "SAGA"

Les Windsor

Mamie et les cigares du pharaon

Champollion, l'homme qui fit parler l'Egypte

Mamie à Tombouctou

 

COLLECTION "LES CHOSES DE MAMIE"

Mamie boit dans un verre Duralex

Le cadeau Bonux

Le bol de chocolat chaud

Super Cocotte

Mamie ne mange que des cachous Lajaunie

 

COLLECTION "COUP DE COEUR"

Mamie la gauloise

Mamie roule en DS

Mamie ne rate jamais un apéro

Mamie et le trésor de Rackham le Rouge

 

COLLECTION "DECOUVERTE"

Mamie va au bal

La fête de la Rosière

Mamie au music-hall

Mamie au Salon de l'auto

 

COLLECTION "SUR LA ROUTE DE MAMIE"

Quand Papi rencontre Mamie

Un Papi et une Mamie

Mamie fait de la résistance

Mamie au cimetière

24 heures dans la vie de Mamie

 

COLLECTION "MAMIE EXPLORE LE TEMPS"

Jaurès

Mamie embarque sur le Potemkine

Mamie et les poilus

Auschwitz

 

COLLECTION "FRISSONS"

Le regard de Guynemer

Mr et Mme Blériot

Lindbergh décroche la timbale

Nobile prend des risques

 

COLLECTION "MAMIE EN BALLADE"

Mamie chez les Bretons

Mamie voulait revoir sa Normandie !

La fouace Normande

La campagne, ça vous gagne...

Mamie à la salle des fêtes

Launaguet

La semaine bleue

Le monastère

 

COLLECTION "MAMIE AU TEMPS DES COURTISANES"

Lola Montès

Les lorettes

Mme M.

Napoléon III

Plonplon

La marquise de Païva

Mme de Pompadour

Générique de fin